Création d'entreprise : des outils pour vous aider

Format: 21*13,5 cm

200 pages

 16,60€

 

Le mot de l'auteur

 

 

 

Créer son entreprise est une belle aventure mais il y a peu d’aventures réussies qui ne soient minutieusement préparées. L’ambition de ce livre est d'en baliser le parcours et de vous accompagner tout au long de chacune des étapes de votre projet.

 

Tout d'abord, riche de ce que m’a apporté l’accompagnement d’une centaine de porteurs de projet, j’ai voulu vous faire partager, sous forme de conseils et de recommandations, l’expérience de ceux qui ont déjà « fait la route ».

Dans cette aventure, vous allez sans doute découvrir des terres qui vous sont inconnues et certainement la déroutante complexité française du droit des sociétés, fiscal et social. C’est pourquoi j’ai également voulu synthétiser, sous forme de fiches pratiques, cette masse d’informations pour simplifier le choix des options qui s’ouvrent à vous.

Si Mon projet création peut vous clarifier les idées, vous rappeler les fondamentaux de la création d’entreprise, vous rendre lumineux le "mind map" de la création ci-contre et, finalement, vous permettre de vous concentrer sur l’essentiel : votre produit, votre offre, vos facteurs de différenciation et les moyens de les faire connaître, son objectif sera rempli.

 

Mon projet création

 

 

 

Un guide pratique simple, clair, concret qui s'adresse à tous ceux qui ont un projet de création.

 

Une partie de conseils et recommandations pour chacune des étapes de votre projet suivie de 45 fiches pratiques synthétisant l'information qui vous est nécessaire pour opérer vos choix.

 

Un livre qui va à l'essentiel pour vous permettre de vous concentrer sur l'essentiel de votre projet.

 

 

 

 

 


Utilitaire gratuit

charges sociales

    Blog


mar.

07

oct.

2014

Visa International me contraint à pilonner "Visa création"

COMMUNIQUE:

 

Droit des marques : Visa International contraint le petit éditeur Missions Conseils à pilonner un guide sur la création d'entreprise.

 

Visa International, le géant mondial des systèmes de paiement, vient de contraindre Missions Conseils, société francilienne d'aide aux jeunes entrepreneurs et d'accompagnement à la création d'entreprise, par ailleurs éditrice du guide "Visa Création - Vous aider à réaliser votre projet d’entreprise", à détruire l'ensemble des publications faisant mention de la marque "Visa" et à rebaptiser son site internet. Une nouvelle illustration des dérives du système de protection de la marque et des élargissements abusifs de classes INPI.

Que les amoureux de la langue française se résignent: le mot visa n’est plus un nom commun de la langue française, il n’est plus synonyme de passeport mais, de carte bancaire. VISA International l’a protégé en tant que marque dans 15 classes INPI allant des objets en étain aux services financiers en passant par les fourchettes et cuillères, armes blanches et parapluies et s’en réserve l’exclusivité commerciale seul ou accompagné de n’importe quel autre mot de la langue française, la jurisprudence du droit des marques semblant lui donner raison la plupart du temps.

 

VISA International, par l’intermédiaire de son cabinet d’avocat Law Offices KOPACZ, a ainsi estimé que quelques livres sur la création d’entreprise étaient de nature à créer "un important risque de confusion avec la marque VISA" et causaient "un préjudice à (leur) cliente en affaiblissant et en diluant le pouvoir distinctif et attractif de sa marque VISA".

 

La société francilienne Missions Conseils a donc été contrainte de passer au pilon les exemplaires déjà imprimés de son guide "Visa Création - Vous aider à réaliser votre projet d’entreprise" et de le retirer sous le nouveau titre "Mon projet création - Vous aider à réaliser votre projet d’entreprise", le site existant ayant été radié et rebaptisé www.monprojetcreation.com.

 

 

Informations et visuels : www.refusdevisa.jimdo.com

 

1 commentaires

Faites votre Business plan d’abord pour vous-même même si vous n’avez pas de financement à trouver.

C’est votre projet et c’est vous qui en final déciderez si vous prendrez le risque, car il y a forcément un risque, important ou non suivant l’ampleur du projet et votre situation personnelle.

Vous n’avez qu’une seule obligation vis-à-vis de vous-mêmes et de vos proches que vous engagez peu ou prou dans votre projet : celui de ne pas vous voiler la face.

Tous les BP se ressemblent et reprennent plus ou moins les mêmes éléments et vous pourrez réutiliser une très grande partie du BP que vous allez écrire pour vous-même pour établir le document que vous allez remettre aux banques.

Et… si vous avez la chance de pouvoir démarrer votre activité sans avoir à demander de concours ou d’aide financière à qui que ce soit, vous n’avez que de bonnes raisons de faire quand même votre BP.